Sonett soutient la Fondation pour la fertilité du sol



Photo : Un modèle de coup de bêche, photographié par un collaborateur de Sonett lors d’une journée à la ferme. On observe sur la partie émiettée une belle consistance aérée et une bonne pénétration des racines. Le mélange des semences est choisi de sorte que le sol soit d’une part varié dans sa composition et dense en racines, et d’autre part qu’il produise un foin riche pour le fourrage.



Les salariés du pionnier de l’écologie parrainent la terre.
 
Pour cette nouvelle année, le fabricant de produits de lavage et de nettoyage écologiques Sonett a soutenu une initiative toute particulière :
le Fond pour la fertilité du sol de la fondation suisse d’intérêt collectif Bio-Stiftung Schweiz. L’objectif de cette initiative n’est pas seulement de préserver la fertilité des sols agricoles, mais de l’améliorer et de la renforcer durablement. Car l’évolution qui se dessine aujourd’hui est dramatique.
La surexploitation intensive des sols par l’agriculture conventionnelle a pour conséquence une réduction continue de la fertilité des sols. L’UE évalue pour ses pays membres une perte annuelle d’humus d’une valeur de 38 milliards d’euros. Les causes en sont la monoculture et l’agriculture industrielle, mais aussi l’urbanisation grandissante et la bétonisation, qui détruisent de précieuses surfaces écologiques.
 
Avec ce don, Sonett souhaite attirer l’attention sur ce sujet de la plus haute importance. « Ce qui nous lie à cette initiative, c’est la volonté non pas seulement de préserver la nature, mais de donner une impulsion nouvelle pour la reconstitution et le développement continu de la nature », affirme la co-gérante Beate Oberdorfer.
 
Pour chacun des 75 collaborateurs Sonett, l’entreprise a versé 100 euros. C’est ainsi que tous les salariés Sonett sont devenus des parrains du sol.
Chaque parrain porte ainsi la responsabilité de 2.500 mètres carrés de terre. Cela correspond précisément à la surface nécessaire pour approvisionner un homme en produits agricoles.
 
Les partenaires de cette initiative pour la fertilité des sols sont 32 fermes bio et Demeter, situées dans la région du lac de Constance, qui exploitent au total plus de 1.000 hectares de terres agricoles. L’argent de ce don servira à mettre en place des mesures visant à améliorer la qualité de l’humus et à développer l’industrie du compost. Le sol est testé régulièrement à l’aide d’un diagnostic à la bêche et d’analyses en laboratoires. A cela s’ajoutent des projets de recherche et des programmes de formation continue. Le Fond pour la fertilité du sol veut donner la possibilité aux agriculteurs, aux entreprises et aux consommateurs de porter ensemble cette responsabilité et de susciter une prise de conscience du public.
 
La Fondation Bio-Stiftung Schweiz, porteuse du Fond pour la fertilité du sol, a été créée en 1987 par Rainer Bächi sous le statut d’une fondation d’intérêt général. L’objectif de la fondation est d’encourager une agriculture durable et respectueuse de l’environnement, ainsi que des modes de consommation écologiques.
SONETT a été créée en 1977 et compte parmi les pionniers des produits de lavages et de nettoyages écologiques. L’entreprise appartient à une fondation et s’investit durablement dans le respect des valeurs écologiques, sociales et éthiques. Elle préconise depuis de nombreuses années des normes qualité dans le domaine des lessives et détergents écologiques.
 

 
www.bodenfruchtbarkeitsfonds.bio
www.bio-stiftung.ch
www.sonett.eu
 
 
Janvier 2018